La Florentine Index du Forum
La Florentine Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Le moulin de Sid "Au Beauregard"
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5
 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    La Florentine Index du Forum -> La Florentine (rp/hrp) -> Accueil du Site -> Accueil.... -> Profil des Personnages -> Grimoire de Jessica -> Carnet de Jess -> Saint-Aignan -> Auberge du beauregard
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Sid



Inscrit le: 13 Nov 2009
Messages: 23

MessagePosté le: Lun 23 Nov - 22:53 (2009)    Sujet du message: Le moulin de Sid "Au Beauregard" Répondre en citant

Revue du message précédent :

Perdu dans ses pensées, comme à son habitude, Sid n'avait pas vu revenir sa Douce, accompagnée de personnes qu'il n'avait jamais vu auparavant.

Il cuvait déjà son chouchen, et avait entrepris une grande conversation on ne peut plus sérieuse avec son chien.

Il sursauta lorsqu'un homme vint vers lui, main tendue pour lui serrer la main.

Sid leva la tête, un sourire niais fiché sur ses lèvres, et se leva, non sans tituber comme une poule sans tête. L'homme se présenta, le Breton essaya d'en faire autant...

Enchanté messire Vnévlon... Vlnélon, Messire. Je m'intitule Vid de Sannes. Non. Nid de Nannes. Enfin Sid quoi...

Sid chercha la main de l'homme à plusieurs reprises, car il en voyait plusieurs ... Il grimaça un instant, et salua les autres personnes d'un signe de tête, avant de s'asseoir à nouveau sur sa pierre, riant, et entonnant des chants Breton à tue-tête.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 23 Nov - 22:53 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Jessica.de.Florence


Hors ligne

Inscrit le: 13 Nov 2009
Messages: 186

MessagePosté le: Jeu 26 Nov - 12:10 (2009)    Sujet du message: Le moulin de Sid "Au Beauregard" Répondre en citant

Sous l'effet d'une sollicitation invisible, Jess leva les yeux. Au milieu de l'agitation des préparatifs de départ, Sid l'a regardait. Il semblait vouloir lui transmettre un message muet. Dans son regard, un éclat comme si son coeur avait pris feu. La florentine se sentit submergée par une immense vague d'espoir. Cet homme-là, elle n'y renoncerait pas. Rien, jamais, ne l'y contraindrait. Une allégresse d'alouette à l'aube d'un beau matin l'envahit. Tout demeurait possible...

Avec un gémissement, Sid tenta de donnait bonne contenance, l'alcool l'aidant à faire encore le pître.


- Amour, lui fit Jess, vous êtes blessé mais bientôt vous serez de nouveau sur pied. En attendant, quittons cetet maison et cette ville si peu hospitalière.

Elle s'approcha du blessé

- Mon ange, dit Jess en se penchant vers lui, vous sentez vous capable de marcher jusqu'à la cour et ainsi vous installer dans la carriole? Je vous soutiendrai.......allons donc......

Elle s'inclina davantage pour aider le blessé à se mettre debout, puis le soutenant, elle se redressa. Le jeune homme vacilla, mais, sans pouvoir retenir une grimace, parvint en se cramponnant à sa compagne à rester droit.

- Dieu m'est témoin que nous étions venus ici avec les meilleures intentions du monde, dit alors Jess aux simpson. On nous a traité comme des moins que rien. Tant pis pour eux!Qu'ils ne soient pas surpris de ce qui pourra leur advenir de fâcheux par la suite!

Son ton était si menaçant que personne ne trouva rien à lui répondre.

L'un appuyé à l'autre, les deux jeunes gens traversèrent la cour dans un silence absolu et parvinrent à la carriole préparée par Perrine. Elle y installa confortablement Sid, et grimpa lestement à la place du cocher, saisit les guides, et on entendit claquer son appel de langue et le fouet cingler l'air au dessus de la croupe du cheval...Suivis des Simpson, ils entrèrent au petit trot dans le silence .........Aussitôt franchi la grande porte, les claquements des sabots devinrent de sourds martèlements : la campagne herbue avait commencé, engloutissant l'attelage dans sa vaste paix. Une paix toute mouillée de brume, que la pleine lune invisible transformait en fine poussière lumineuse. Les premiers plans du noir paysage étaient voilés de gaze, les lointains étouffés dans de l'ouate grise molle et brillante, douce à l'oeil.

_________________

Si tu choisis l'incinération, ce sera ta derniere cuite, si tu choisis l'enterrement, tu auras toujours l'occasion d'avoir un ver dans le nez


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 07:07 (2018)    Sujet du message: Le moulin de Sid "Au Beauregard"

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    La Florentine Index du Forum -> La Florentine (rp/hrp) -> Accueil du Site -> Accueil.... -> Profil des Personnages -> Grimoire de Jessica -> Carnet de Jess -> Saint-Aignan -> Auberge du beauregard Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5
Page 5 sur 5

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com